Histoire de la bibliothèque de Chalki

                          

                           Quelques dates concernant le monastère

                     de la Sainte-Trinité de Chalki et sa bibliothèque

  • Au plus tard en 1540 : Le monastère de la Sainte-Trinité est refondé sur l'île de Chalki par le patriarche de Constantinople Métrophane III (1565-1572, 1579-1580). À partir de cette date, constitution de la bibliothèque.
  • Janvier 1572 : premier inventaire de la bibliothèque.
  • 1625-1626 : Thomas Roe visite la bibliothèque ; il en acquiert quelques manuscrits, pour lui-même mais également pour le compte d'autres personnes (codices actuellement à la Bodleian Library d'Oxford et à la British Library de Londres).
  • 1729 : François Sevin acquiert plusieurs manuscrits pour le compte de la bibliothèque royale de France (aujourd'hui à la BNF).
  • 1772 : Rénovation du monastère sous l’higoumène Samuel Kophos.
  • 1800: Joseph-Dacre Carlyle acquiert des manuscrits néo-testamentaires (aujourd'hui à la Lambeth Palace Library de Londres).
  • 1821 : Incendie du monastère.
  • 1844 : Rénovation du monastère de la Sainte-Trinité et ouverture de l’École théologique en ses murs.
  • 1853 : Construction d’un bâtiment en pierre pour la bibliothèque.
  • 1894 : Tremblement de terre (destruction du monastère).
  • Années 1930: Transfert des manuscrits de Chalki au Patriarcat Œcuménique à Istanbul.

Principales sources d'information sur le contenu de la bibliothèque à différentes époques:

État de la bibliothèque :

Actuellement, 140 manuscrits de la bibliothèque de la Sainte-Trinité sont conservés au Patriarcat Œcuménique de Constantinople, dont ils forment l'un des principaux fonds, Hagia Trias (avec celui du monastère de la Panaghia Kamariotissa, et de l'École théologique).

          Par ailleurs, une cinquantaine de manuscrits ayant appartenu à la Sainte-Trinité se trouvent  dispersés dans plusieurs bibliothèques d’Europe et d’Amérique: Bibliotheca Apostolica Vaticana (Città del Vaticano);  Εθνική Βιβλιοθήκη της Ελλάδος (Athina); British Library (London); Lambeth Palace Library (London); Bodleian Library (Oxford);  Bibliothèque Nationale de France (Paris); Athos, Monastère d'Iviron (Grèce); Princeton, University Library (États-Unis d'Amérique); ÖNB (Wien).

Pour aller plus loin :

          Pour une description plus détaillée de l'histoire de la bibliothèque, on se reportera à l'article de Matthieu Cassin, intitulé "Bibliothèque de la Sainte-Trinité de Chalki", publié sur le Carnet de recherches Manuscrits en Méditerrannée de la plateforme Hypotheses.org.

                  "Ce livre appartient à la toute puissante Trinité". Note caractéristique des manuscrits de la Sainte-Trinité de Chalki.