Beauveau, Henri de (1604-1605)

Vue de Constantinople par Henri de Beauveau

Entre le 29 décembre 1604 et le 10 janvier 1605 

Henry de Beauvau, descendant d’une famille de chevaliers, est un homme d’armes et voyageur français qui prend part aux guerres contre les Turcs, notamment lors de la guerre de Hongrie à la fin du XVIe siècle, étant au service de l’empereur Rodolphe II et de l’électeur de Bavière. En 1599, il part à Rome à l’occasion du mariage de la sœur d’Henri IV, Catherine de Bourbon.

En 1604, il accompagne Jean de Gontaut-Biron, baron de Salignac, nommé ambassadeur de France auprès de la Porte. L’ambassade quitte Lyo (près de Venise) le 1er novembre 1604 et arrive à Constantinople le 10 janvier 1605 après avoir passé quelques jours aux Îles des princes. Beauvau reste dans la capitale ottomane jusqu’au 17 mai 1605 et fait un long voyage en passant par quelques îles de la Mer Égée, Chypre, le Moyen Orient, l’Égypte, Malte, Corfou et Syracuse, avant d’arriver à Naples le 27 novembre 1607.

Écrit en vue d’être publié, le récit de son voyage est enrichi de dessins et répond aux attentes du public de l’époque, avec des informations historiques, anthropologiques et pratiques.

Texte français: Henry de Beauvau, Relation journalière du voyage du Levant, Société nouvelle Librairie orientaliste Paul Geuthner — Éditions Dar an Nahar, Beyrouth 2001 (réimpression anastatique de l’édition Jacob Garnich, Nancy 1615), p. 35.

          Le lendemain [de Noël] nous nous aduancasmes seulement de dix mils à cause du mauuais temps qui nous fist encor seiourner 4. ou 5. iours, apres lesquels nous nous hasardasmes pour arriuer aux Isles rouges, à six mils de Constantinople, ou nous seiournasmes iusques a ce que Monsieur de Treues [François Savary, comte de Brèves] Ambassadeur lors pour le Roy, aduerty de notre arriuée vint le lendemain matin prendre lui mesme Monsieur de Salignac & sa compagnie avec deux Galleres du grand Seigneur, sur lesquelles nous entrasmes en Constantinople le dixieme de Ianuier 1605.