Ioannikios (1888)

Entre le 22 novembre et le 8 décembre 1888

L’hiérodiacre Ioannikios, moine du monastère de Simonos Petra au Mont Athos, accompagne, avec l’hiéromoine Dionysios, l’higoumène Néophytos en Russie pour recueillir des dons au profit du monastère. Les trois religieux quittent le Mont Athos le 21 novembre 1888. Après un voyage de 26 heures, ils arrivent à Constantinople, où ils demeurent pendant 17 jours au Métochion du monastère athonite russe de Saint-Pantéléimon, à Galata, dans l’attente de recevoir du Patriarcat les lettres de recommandation auprès du Saint-Synode de l’Église de Russie.

L’arrivée de l’higoumène Néophytos de Simonos Petra à Constantinople, le 22 novembre 1888, est mentionnée dans la revue du patriarcat œcuménique de Constantinople: Ekklesiastikè Aletheia, no 4, 9e année, en date du 23 novembre 1888, p. 28.

Au début de son journal de voyage, Ioannikios décrit les lieux visités au cours de ce séjour dans la capitale, dont l’École théologique de Chalki.

Néophytos, Dionysios et Ioannikios partent de Constantinople le 8 décembre pour Odessa.

Texte français : traduit par Alexis Chryssostalis

Par l’hiéromoine Ioannikios. 1888. Journal et récit de notre voyage en Russie.

Notre vénérable Higoumène et Archimandrite Néophytos, après avoir reçu l’autorisation d’entrer en Russie pour collecter des aumônes et des offrandes en faveur de notre sainte communauté de Simonos Petra, a choisi pour l’accompagner nous [deux], l’hiéromoine Dionysios et l’hiérodiacre Ioannikios. Nous avons pris un coffret avec de saintes reliques [contenant] la main gauche de la sainte et glorieuse myrophore Marie Madeleine égale aux Apôtres, une précieuse Croix et des parcelles de Sainte Anne et de Saint Pantéléimon.

Nous sommes partis du Mont Athos le soir du 20 au 21 novembre 1888, c’est-à-dire le jour de la fête de l’Entrée au temple de Notre-Dame la Mère de Dieu. Nous sommes arrivés après un voyage agréable de 26 heures à Constantinople et nous sommes descendus au metochion du monastère russe, à Galata, ayant reçu l’hospitalité des pères de ce metochion pendant 17 jours. Nous nous sommes attardés à Constantinople dans l’attente [de recevoir] par le Patriarcat des lettres de recommandation pour le Saint-Synode de Russie. Nous avons donc, au cours de ces 17 jours à Constantinople, visité plusieurs fois le Patriarcat et avons reçu la bénédiction des Patriarches Dionysios, qui occupe actuellement ce siège, et [l’ancien Patriarche] Joachim III.

De même [nous avons visité] Sainte-Sophie, la Source Vivifiante [monastère de Baloukli], la Vierge des Blachernes, également l’école théologique sur l’île de Chalki, où nous avons rencontré 5-6 élèves, des compatriotes d’Alatsata [actuelle Alaçati, région de Smyrne], ainsi que de nombreux autres endroits de Constantinople.

Le 8 décembre, après avoir célébré à Galata la fête de Saint Nicolas avec une concélébration de trois évêques, nous nous sommes embarqués pour Odessa à bord d’un navire russe.

Texte grec: Manuscrit (inédit) de l'Athos, Monê Simonos Petra, 45, p. 1-3 (La transcription reproduit fidèlement l’orthographe du manuscrit):

Ἰωαννικίου, Ἱερομονάχου.1888. Ἡμερολόγιον καὶ περιήγησις τοῦ ταξιδίου μας εἰς ῾Ρωσσίαν.

Λαβὼν τὴν ἄδειαν ὁ Σεβαστὸς ἡμῶν Καθηγούμενος καὶ Ἀρχιμανδρίτης κύριος Νεόφυτος ἴνα εἰσέλθη εἰς ῥωσσίαν πρὸς σύναξιν ἐλεὼν καὶ ἀφιερωμάτων διὰ τὸ Ἱερὸν ἡμῶν Κοινόβιον τῆς ΣίμωνοΠέτρας, ἔκλεξε ἡμὰς πρὸς συνοδίαν του τὸν Ἱερομόναχον Διονύσιον καὶ Ἱεροδιάκων Ἰωαννίκιον. λαβῶντες καὶ ἓν Κιβώτιον ἅγια λείψανα τὴν ἀριστερὰν χεῖρ τῆς ἅγ. ἐνδόξου μυροφώρου καὶ ἰσαποστόλου Μαρίας τῆς Μαγδαλινῆς ἕν τίμιον σταυρὸν μέρος τῆς ἅγ Ἄννης καὶ τοῦ ἅγ Μεγαλομάρτυ Παντελεήμωνος.

Ἀναχωρήσαντες δε ἐξ Ἁγίου Ὄρους /1888/ 20 πρὸς τὴν 21 τοῦ Νοεμβρίου ἤτοι τῶν εἰσοδίων τῆς κυρίας ἡμῶν θεοτόκου, ἐφθάσαμεν μὲ εὐχάριστον πλοὺν ἐπὶ 26 ὥρας εἰς Κωνσταντινούπωλιν καὶ κατελύσαμεν εἰς τὸ μετόχιον τοῦ Ῥωσσικοῦ Μοναστηρίου τοῦ ἐν γαλατά, φιλοξενούμενοι ὑπὸ τῶν πατέρων τοῦ Μετοχίου ἐπὶ 17 ἡμέρας. ἐβραδύναμεν δε ἐν Κων/πολιν περιμένωντες ἐκ τοῦ Πατριαρχίου συστατικὰ γράμματα διὰ τὴν Ἱ. Σύνοδον τῆς ῥωσσίας. ὅθεν ἐπὶ 17 ἡμέρας ἐν Κων/πολιν ἐπισκεύθημεν πολλάκις τὰ Πατριαρχία πρωσκυνήσαντες τοὺς Πατριάρχας τὸν ἐπὶ τοῦ θρόνου Διονύσιον καὶ τὸν Ἰωακεὶμ τὸν τρίτον. λαβῶντες τὰς εὐχὰς καὶ εὐλογίας των.

Ὁμοίως καὶ τὴν ἁγίαν Σοφίαν, τὴν Ζοωδόχον πηγὴν, τὴν ἐν βλαχέρνες Παναγίαν, καθὼς καὶ τὴν Νῆσον χάλκην, τὴν θεολογικὴν σχολὴν καθ’ ἣν ἀνταμώσαντες 5-6 μαθητὰς πατριώτας ἐξ ἀλλατσάτων. καὶ ἄλλα πολλὰ μέρη τῆς πώλεως.

ἑωρτάσαντες καὶ τὴν ἑωρτὴν τοῦ ἁγ Νικολάου ἐν Γαλατὰ συλειτουργήσαντες τρεῖς ἀρχιερείς. τῇ 8 10βρίου ἐμβαρκάραμεν διὰ ρωσσικοῦ Ἀτμοπλοίου εἰς ὀδησσὸν.