Membres associés au projet

Chargée de recherche à la Section grecque de l'IRHT depuis 2009, je m'intéresse aux manuscrits byzantins. A côté de mes recherches personnelles sur la transmission des traités pharmacologiques et médicaux en langue grecque (en particulier le De materia medica de Dioscoride), je participe à diverses entreprises de catalogage. Dans le cadre du projet i-Stamboul, je réalise des notices pour le catalogue des manuscrits du fonds de la Sainte-Trinité aujourd'hui conservés au Patriarcat Œcuménique (Istanbul) et je mène des recherches sur différentes phases de l'histoire de cette bibliothèque.

 

Je suis Professeur Assistant à l’Université de Crète, Faculté des Lettres, dans le domaine de la littérature byzantine. Mes intérêts se focalisent sur les éditions des textes byzantins, en particulier hagiographiques, et sur l’histoire et la transmission des textes.  Je dirige, dans la même Université, le Laboratoire de Paléographie, qui dispose d’un nombre considérable de copies numérisés de manuscrits grecs (environ 500). A ce titre, je collabore avec l’équipe ANR i-stamboul, pour fournir du matériel concernant les bibliothèques dispersées dans l’empire ottoman.

 

Directeur de recherche émérite au CNRS, ancien responsable de la Section grecque et de l'Orient chrétien de l'IRHT (1997-2011), membre de l'Accademia Ambrosiana (Studi sul Vicino Oriente, Sezione siriaca). Coauteur avec Matoula Kouroupou du Catalogue des manuscrits du monastère de la Panaghia de Chalki.

 

Né le 23 septembre 1941, professeur d'histoire et géographie retraité de l'Éducation nationale.
En étudiant les récits laissés par les voyageurs dans l'Empire ottoman, Jean-Pierre Grélois cherche à en extraire ce qui peut contribuer à la connaissance du monde byzantin (géographie historique, topographie, archéologie etc.). Il a déjà publié deux de ces voyageurs, le Dr John Covel et Pierre Gilles. Il travaille actuellement à la traduction du Journal de Samuel Gerlach, présent de 1573 à 1578 à Istanbul  où il rencontra notamment l'ex-patriarche Métrophane. 
 
 
 
 

Chercheur à l'IRHT, attachée à la Section Grecque jusqu'en 2007, actuellement en retraite. Ces dernières années, elle a collaboré avec Paul Géhin à la publication du Catalogue des manuscrits du monastère de la Panaghia de Chalki conservés au Patriarcat Œcuménique (Turnhout, Brepols 2008). Depuis, elle participe au catalogage des manuscrits du fonds de la Sainte-Trinité du Patriarcat Œcuménique.

 

Entré à l'IRHT en 2003, Didier Lafleur travaille notamment sur les manuscrits grecs du Nouveau Testament, conjuguant à la fois approche philologique des textes néotestamentaires et thématiques propres au laboratoire : codicologie, paléographie, histoire des bibliothèques. Au sein du projet ANR i-Stamboul, il a en charge les manuscrits du Nouveau Testament de Lambeth Palace (Londres).

 

 

Pages